STAN PEREC

L'ARTISTE DES GRANDS PRIX

 Il a vécu le Continental Circus, cette époque mémorable des Grands Prix pendant les années 70, il a couvert les GP modernes, a cotoyé les plus grands, de Barry Sheene, Kenny Roberts, Giacomo Agostini, Dominique et Christian Sarron, Valentino Rossi à Marc Marquez. Il a été l’ami de nombre d’entre-eux, il a vu leur joie, leur peine, leur souffrance, leur gloire ; Stan Perec n’est pas seulement un très grand photographe, c’est un témoin unique de plusieurs décennies de Grand Prix qu’il a vécues aux premières loges, au plus près de la piste.

Né en Pologne en 1941, Stan découvre la photo vers 5 ans. A 24 ans, il émigre en France et en prend la nationalité. Passionné de photo, il devient mécanicien et découvre le milieu de la compétition. Il fait connaissance avec Michel Rougerie, Jean Auréal, Thierry Tchernine… puis rencontre le photographe Alain Rouge qui l’emmène sur les circuits pour le former et faire éclore une nouvelle passion pour la photo de course moto. Ses meilleurs souvenirs, il les forgera avec Patrick Igoa, Dominique Sarron, Alex Vieira, Gérard Coudray et Loris Capirosi. Les pires moments de sa carrière sont les accidents mortels dont il sera témoin, au premier desquels celui de Michel Rougerie.

Stan a signé nombre de clichés mythiques. Même sans le savoir, vous avez forcément admiré quelques unes de ses oeuvres. Si l’homme a pris sa retraite en 2013, il adore ressortir les boîtiers le temps d’un GP. Le talent de Stan plane toujours sur les Grand Prix : il a transmis son savoir faire à un autre grand photographe, son neveu Lukasz Swiderek qui sillonne le monde et poursuit l’oeuvre de Stan.

Cliquer sur les photos pour agrandir

SUPERBOLIDE

Société

Team

Bolides

BOUTIQUE

Lunettes solaires

Casquettes

Galerie d’art

COMMANDES

Conditions générales de vente

Politique de confidentialité

CONTACT

contact@superbolide.com

+33 (0)680 20 85 84